Non, je ne suis un pas un “Poto Mitan”.

Ah cette chère expression, propre à notre langue créole, utilisée dans beaucoup de contextes… Sa force sémantique n’en est pas des moindres, car bien souvent nos maman antillaises sont ainsi définies.

Pour ceux qui ne connaissent pas ce terme, il s’agit d’une expression créole désignant une personnalité forte, un soutien familial qui porte en lui la charge organisationnelle du foyer (généralement les enfants, parfois en plus le mari ahah). C’est le pilier central qui tient d’ailleurs la tente du temple vaudou.

Selon le média Caribéen BLAKE’S le potomitan se réfère à ” l’individu qui est au centre du foyer, autour duquel tout s’organise et s’appuie. On parle aussi de  » on fanm an kilot ay », « on fanm doubout « . Beaucoup de familles antillaises sont monoparentales et/ou reposent sur un personnage dont la force garantit l’équilibre familial : la mère ou la grand-mère. Ces dernières, solides physiquement et moralement, élèvent seules leurs enfants parfois de pères différents et doivent concilier travail et famille. La femme potomitan est la mère «courage» qui supporte tel un pilier les fondements de son univers face à l’absence ou de l’effacement de la figure de pères. Cette image, « méritée » de part les situations de choix, sacrifice et compromis, montre le parallèle mystique et social d’une personne qui donne et soutient la vie, la famille. Aux Antilles ce modèle familial dominant est appelé matrifocal. La mère y est décrite comme un être exceptionnel, forçant l’admiration de tous par son courage et sa force à affronter une situation économique souvent précaire.”

C’est aussi l’expression utilisée pour définir une femme indépendante, une mère irréprochable et courageuse.

Rien de bien péjoratif me direz-vous, alors pourquoi ai-je du mal avec ce terme?

Dans mon tout jeune parcours de mère de deux enfants en bas âge j’ai appris à m’adapter à chaque situation. Je suis souvent celle vers laquelle on se tourne quand une situation devient ingérable, celle qui prend les GRANDES décisions ( mon chéri me dit toujours “doudou c’est toi qui sait”, genre j’ai la réponse à toutes les questions et ai des solutions ka tombé kon kann’). Bref. J’avoue j’ai développé une  capacité à solutionner les problèmes fiap-fiap, parce que deux ti-manmay qui pleurent en même temps pour deux raisons différentes c’est très vite ingérable niveau NERFS.

La figure paternelle est présente dans mon schéma familial: Papa est là et peut donner un coup de main à tout moment. Néanmoins si je vous fais un listing des tâches qui m’incombent dans mon foyer, on aurait besoin de deux posts entiers tant j’ai de choses à faire ( en plus d’être belle, bonne, bien habillée, femme active, fitness girl, câline, aimante, attentionnée, souriante, positive, toujours bien coiffée, agréable…. enfin toutes ces choses que notre société nous impose).

J’ai  été face à des gens qui m’ont dit avec beaucoup de tendresse et de bienveillance que j’étais une femme SOLIDE et un POTOMITAN dans mon foyer parce que j’arrive presque toujours à tout faire sans me plaindre.

Oui mais voilà, les gens ne savent pas “le nombre de câbles que j’ai du péter” pour pouvoir sortir de ce fardeau: Pourquoi fardeau?

Parce qu’on fait des enfants à deux, et quand on est en couple on s’attend à un minimum de travail en équipe.

J’ai souvent eu à remonter les bretelles à mon doudou pour qu’il comprenne: Oui, je sais je suis une pro de l’organisation, de la recherche de clés ou jouets perdus, du rappel du rendez-vous chez le pédiatre, de la gestion des courses et autres factures mais ce n’est pas un hobby: C’est la vie réelle.

On s’est souvent heurté parce que pour lui: tu es une Maman c’est inné chez toi.”

Cette large utilisation du terme potomitan a semé le trouble et la confusion dans l’esprit de certains mâles: Nous savons le faire, nous le faisons bien mais nous n’en faisons pas notre passion.

 À croire que la popularité de cette expression leur a donné le droit de se défiler à tout moment puisque “une maman c’est SOLIDE et ça sait tout faire”. Oui mais non. Avant d’être Maman nous sommes des êtres humains.

Voilà la raison principale de mon “aversion” pour cette expression.  C’est la normalité de la charge du foyer remise à la femme. N’oublions pas que si on se réfère au sens du foyer matrifocal du terme Potomitan, ce qui en ressort est: “malérèz-la pa ni le chwa.”

A l’instar de la charge mentale, il est injuste pour un seul et même individu que lui revienne entièrement la charge d’un foyer. Et bien que nous femmes anticipons  tout le temps, cette aide précieuse nous est essentielle.

Un enfant, à mon sens, a besoin d’équilibre. Cet équilibre passe par le dévouement de ses deux parents (dans la mesure du possible) pour son bien-être.

Nous avons tous et toutes besoin de soutien, personne n’est fait pour vivre une vie tapissée de contraintes sans avoir une minute pour soi.

À l’heure du Burn-out maternel, il est essentiel de faire preuve d’empathie et de bon sens: On ne naît pas parent, on le devient, avec toutes les spécificités et sacrifices qui en découlent.  Une présence paternelle est indispensable mais au delà de ça, il s’agit de se consacrer à son enfant.

En tant que Femme je me heurte souvent à ce genre de comportement, pas uniquement de la part de mon chéri mais aussi de la part de la société.

Le Potomitan est certes une spécificité sociale qui s’ancre dans notre culture. Il est loin d’être un terme péjoratif, mais ne devrait pas servir de décharge quant aux responsabilités qui reviennent à deux parents (qu’ils soient en couple ou pas).

Cette spécificité qui est le foyer matrifocal est toujours omniprésente ici, aux antilles.  Ces femmes marquées de courage et de force ont très certainement besoin d’être soulagées de temps à autre.

Femmes, nous sommes très certainement des “Potomitan”, mais en ce qui me concerne ce terme ne donnera la possibilité à certains de croire que toutes les corvées nous appartiennent.

 

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s