La mère parfaite existe t-elle?

 

Si il y a bien une chose totalement horripilante sur cette terre, c’est bien les gens qui donnent leur avis sans qu’on leur ait demandé quoi que ce soit.

Attention!! Cet article n’est pas à prendre au second degré!

Quand on devient Maman, beaucoup de questions surgissent parce que comme toute première fois, c’est toujours un énorme challenge de savoir si l’on fait bien, si l’on est pas complètement à côté de la plaque…

Et puis au delà de notre propre questionnement, il y a les GENS. Les gens sont ceux qui vont ardemment scruter tes moindres faits et gestes, t’inonder de questions à la chaîne sans que tu puisses une seule fois en placer une, ces mêmes gens vont toujours trouver que tu fais quelque chose de la mauvaise façon, ou te comparer avec mwen-pa-sav-ki-moun juste pour te faire culpabiliser ou tout simplement parce qu’ils sont tèbè (ou les deux). Généralement ces personnes n’ont pas d’enfants, ou en ont eu il y a très très très très longtemps et oublient la complexité du rôle de mère. Ou ne le connaissent pas tout simplement. Oui les gens, quand tu es maman, rien est tout noir ou tout blanc, y’a 10 million de teintes de gris parce que la vie c’est pas un bol de TOLOMAN!!!!!

Je n’irai pas de main morte sur ce sujet, car j’ai une multitudes d’exemples autour de moi qui me révoltent. Des mamans déjà perdues avec l’allaitement, les nuits, les pleurs, leur couple et qui ont toujours, une mère, une belle-mère, une tante, une cousine éloignée par alliance qui lui exposera sa façon ô combien irréprochable de gérer son enfant.

“Ah non ou ka poté ti manmany’ la tout’ lè. I ké inmin lanmin han”
“Ba ti manmay’ la titak toloman pou i pé domi lannuit’ “
“Kou manniè ou ka bay tété toujou?”
“Kité ti manmany’ la pléré non” ou encore l’indétrônable “il fait ses poumons!” (WTF?????)

Il y a aussi la comparaison permanente: “Quand un tel était bébé il dormait de 18 heures à neuf heures du matin, mais le tien MANMAN ipa ka domi, ou bay trop’ mové labitid'”

Des phrases de ce genre, j’en ai un rayon. Et bien que certains le font par pure bienveillance, ça devient particulièrement chiant quand tu entends cette phrase sans avoir RIEN DEMANDÉ À QUICONQUE. Tu es là, tu allaites, en tête à tête avec ton bébé et BIM Man Fernande te fait savoir que le sein ça ne CALE pas le bébé et que tu devrais épaissir son biberon.
Oui mais SA YO TÉ MANDEW’? Je vous rassure, j’ai toujours été très courtoise. Mais l’envie d’envoyer deux, trois lavé dé pié yo m’a doucement effleuré l’esprit.

La maman parfaite n’a pas d’enfant.
J’en viens à ça. Être mère est une expérience extraordinaire. Une tranche de vie qui est inexorablement PERSONNELLE qui nous pousse parfois dans nos pires retranchements. De même  que les bébés ne sont pas une science exacte, chacun d’entre eux a un fonctionnement différent. Nos vies sont toutes différentes, comme le sont nos façonS d’appréhender la maternité et la parentalité dans son ensemble.

Ma façon de voir mon bébé qui ne fait pas ses nuits a toujours été différente de celle de mon entourage: pour moi c’était normal. Pour d’autres non. Qui a tord ou raison? On s’en fout. Au final ce n’est pas à toi qu’il empêche de dormir non? Si tu souhaites faire autrement FAIS LE AVEC TON PROPRE GOSSE. Easy.

Ton enfant fait ses nuits depuis ses 3 semaines? Il ne pleure jamais? Il est toujours coopérant? Tant mieux.
Mais n’oubliez pas que les gens vous parleront toujours de ce que font leurs enfants, en bien. Jamais ce qu’ils ne font pas ou ce qu’ils font “mal”.

Les conseils sont les bienvenus quand on demande à les recevoir. Exemple: “Hey Mamie, tu penses quoi du Co-dodo?” ou “Maman, dis moi le toloman tu penses que c’est bien pour mon bébé?”
Finissons-en avec les avis grossomodo soti di la yo soti sans qu’on ait demandé quoi que ce soit.
Je finirai en disant qu’il faut se donner une chance d’expérimenter, il faut oser demander sans avoir honte, mais surtout il est INDISPENSABLE de se faire confiance.

Et bien sûr, les gens continueront très certainement à vous faire des remarques désobligeantes. Je vous conseille ma méthode qui est celle du “OUI PA NI POUTCHI”  ou encore appelée: si tu réponds à oui à toutes les interrogations déplacées des gens, il y a de fortes chances qu’ils te foutent la paix à un moment.

Soyez vous même!

 

 

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s