Maman bilingue: Comment apprendre l’anglais à vos enfants au quotidien?

Hello!

Mes chers mamans, parents, nous le savons tous l‘anglais est LA langue universelle qu’on devrait tous savoir maîtriser.

Ayant vécu plusieurs années à la Barbade, je suis devenue bilingue en moins de temps qu’il n’en faut pour dire Hello (LOL). J’y ai étudié, travaillé, aimé, dansé, chanté, bref ce fut une des grandes périodes de ma vie. J’ai très vite voulu que mes enfants soient eux aussi dans le bain et c’est tout naturellement que j’ai introduis l’anglais à la naissance de ma fille. 

Cependant, je vis en Martinique, île dont la langue est le français (ainsi que le créole). Élever un enfant là où la majorité des gens s’adressent à vous en Français, c’est un peu compliqué pour l’apprentissage. L’anglais n’étant pas ma langue maternelle, j’ai très vite eu comme réflexe de parler français systématiquement et j’ai un peu délaissé l’anglais quand je m’adressais à ma fille. Le bilinguisme est un automatisme qui s’acquiert au quotidien.

Heureusement pour nous parents, nos enfants ont le cerveau particulièrement flexible et ont une très grande capacité d’adaptation.

Ma fille aujourd’hui comprend très bien quand je lui parle en anglais mais malheureusement ne s’adresse pas toujours à moi dans la langue de Shakespeare. Mon pédiatre m’a indiqué que c’était tout simplement dû au fait qu’elle avait plus d’interactions sociales avec une audience française (la nounou, l’école, les copains, papa, mamie, la caissière du supermarché…) et que les mécanismes langagiers anglophones se mettraient en place au fur et à mesure.

Une autre conséquence du bilinguisme est qu’elle comprend très bien l’anglais, mais me répond en Français. Certaine fois, elle mixe les deux langues ( Le chien is barking pour dire le chien aboie). C’est d’autant plus troublant pour moi car j’ai souvent l’impression qu’elle ne fait pas la différence entre les langues, vu que moi même je lui parle les deux.

Mon pédiatre m’affirme que ce n’est absolument pas grave et qu’il faut justement continuer. Dans l’idéal, il faudrait lui parler une seule langue, et dissocier chaque parent d’une langue (papa français, maman anglais). J’y arrive plutôt bien, tant qu’on est à la maison lol. Une fois dans le contexte d’interactions sociales, le français prend aussi tôt le pas.

Mon fils quant à lui ne parle pas encore, du moins n’interagis pas de façon fluide (il a un an en ce moment). Néanmoins il comprend aussi bien que sa soeur, quand je lui indique de faire quelque chose, et ce, dans les deux langues.

C’est avec cette expérience de près de trois ans que je vous donne mes huit conseils pour initier vos enfants à l’anglais au quotidien:

  • La première chose serait de savoir si vous-même maîtrisez assez l’anglais pour le parler au quotidien. Si vous êtes bilingue aucun soucis, vous connaissez votre prononciation, vos règles de grammaire et vous avez le vocabulaire assez riche pour interagir avec votre enfant.
    Si vous ne l’êtes pas, mais avez un niveau tout de même soutenu, avec une bonne prononciation, n’hésitez pas à parler de façon spontanée avec votre petit coeur. Si la spontanéité n’est pas votre fort choisissez des moments particuliers de la journée ou de votre routine pour parler anglais, pour commencer. Vous verrez que l’automatisme se mettra en route.Par exemple : choisissez l’heure du bain. Indiquez en anglais à l’enfant que c’est le moment du bain et à partir de ce moment, vous ne lui parlerez qu’en anglais. Veillez à bien lui donner des indications claires et simples accompagnées de gestes, montrez lui les objets en disant leur nom en anglais. La principale caractéristique de l’acquisition langagière et du bilinguisme est de toujours montrer de façon à ce que l’enfant enregistre facilement. Vous le faites inconsciemment en français depuis sa naissance. Maintenant place à l’anglais!
  • Inscrivez le à un cours d’anglais pour touts-petits. C’est toujours une bonne idée. Les personnes dispensant ces cours sont non seulement douées pour capter l’attention des enfants, mais aussi possèdent les ressources nécessaires pour stimuler l’enfant: support audio, vidéo, jeux…
    Tout est fait pour que votre enfant baigne dans la langue. Le français y a sa place, mais de façon très ponctuelle.
    Attention: Un cours d’anglais ne rendra pas votre enfant bilingue, inutile d’y poser d’attentes trop élevées. Notamment si une fois l’enfant rentré à la maison, l’apprentissage ne continu pas jusqu’au prochain cours. La clé est de stimuler votre enfant.
  • Utilisez les comptines, chansons à gestes, histoires participatives. Encore une fois, il faut avoir un niveau d’anglais pour stimuler votre enfant avec ces outils. Inutile de le faire si vous n’y comprenez rien. Les librairies, magasins de jouets et youtube regroupent à eux seuls énormément de ressources  de ce type. Apprendre les chiffres, les lettres, les couleurs tout en chantant et s’amusant c’est super. Les routines sont aussi beaucoup plus stimulantes en chantant, par exemple “This is the way we brush our teeth” au moment de se brosser les dents.
  • Mettre vos enfants devant des dessins animés en anglais est contre productif si vous n’interagissez pas avec lui. L’enfant est complètement passif devant la télé. Pour le stimuler il faut lui parler, lui poser des questions, le féliciter, le faire répéter dans la langue souhaitée. Il faut être en mesure de pouvoir reprendre l’enfant si il fait une erreur de syntaxe ou de grammaire.  Si vous n’avez pas le niveau pour le faire, ne le faites pas. Ça ne servira qu’à embrouiller l’enfant. Il faut des phrases claires, répétitives ( c’est à dire qui reviennent plusieurs fois dans la journée afin d’assimiler).
  • Pensez aux cours d’anglais PARENT-ENFANT si vous n’avez pas le niveau nécessaire pour intégrer le bilinguisme. Ce sera aussi bénéfique pour vous que pour lui, et ce sera un bon moment à passer ensemble.Vous reviendrez à la maison avec les outils nécessaires pour lui parler au quotidien avec la bonne prononciation et la bonne grammaire!
  • Voyagez!! Autant que vous pouvez, partez dans un pays étranger pendant une semaine ou deux, de temps en temps et immergez vous totalement dans la langue. Laissez les personnes poser des questions à votre petit. Incitez le à répondre. Ça fait la différence! Non seulement l’enfant, qui est un être social, baignera dans une langue étrangère mais il sera aussi poussé à se dépasser pour se faire comprendre.
  • Soignez votre intonation! Tout comme n’importe quelle langue, les enfants sont sensibles aux intonations et au son de la voix. N’hésitez pas à exagérer, parler avec beaucoup d’enthousiasme utilisez la gestuelle! Les enfants adorent le bruit et l’expression corporelle!
  • Attention: Si votre enfant montre des retards langagiers lourds dans sa langue maternelle, demandez d’abord conseil à votre pédiatre. Vous pouvez lui parler anglais mais cherchez tout d’abord à connaitre la cause de ce retard pour le régler afin d’optimiser les chances de votre tout petit d’apprendre à parler, dans n’importe quelle langue.

 

N’oubliez pas de persévérer. Répéter sans cesse est très souvent la clé, et ce dans toutes les langues. Générer des automatismes, stimuler et féliciter l’enfant sont les clés. N’hésitez pas à demander des conseils!

Suivez moi sur Instagram: C__vee__ pour d’autres astuces pour l’anglais au quotidien!

 

 

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s